Pirelli Cyber Tyres
Cyber Tyre: quand pneu et voiture parlent entre eux
27/10/2014

Toute la technologie qui nous assiste au cours des journées est définie « smart ». Intelligent, c'est le téléphone portable (ce qu'on appelle smartphone), le téléviseur (smart TV) ainsi que les horloges, ou mieux les smart watch.

Grâce à Pirelli, la phase smart pour les pneus commence avec le Pirelli Cyber Tyre, un projet conçu en collaboration avec le polytechnique de Milan. Cyber Tyre est la dernière des innovations technologiques ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) dont la finalité est claire: plus de sécurité et fiabilité des voitures grâce à une interaction améliorée avec le conducteur.

Le pneu devient intelligent par l'intermédiaire d'un chip (un centimètre carré d'à peu près 13 gr. de poids et autoalimenté) qui est introduit dans le pneu et qui permet de "lire" la route, c'est-à-dire de traiter la réelle (et instantanée) interaction avec l'asphalte (conditions, adhérence, vitesse, marge avant le phénomène de aquaplaning, usure de la couverture….). L'interaction wireless avec tous les systèmes de sécurité électroniques de la voiture permettent de prévoir de manière précise le changement des conditions de marche et d'alerter en temps utile le conducteur du changement des « marges de sécurité », pour permettre une variation de l'assiette du véhicule (modulation de la vitesse, freinage ...).

Elisabetta Leo, du Département de Mécanique du Polytechnique de Milan affirme que "améliorer les systèmes ADAS en connaissant les valeurs du frottement potentiel est possible et notre recherche a témoigné qu'il est possible, grâce aux données relevées par les pneus Cyber Tyre, de recueillir des indications précises sur les espaces de sécurité entre un véhicule et l'autre ainsi que sur les trajectoires à suivre pendant le virage et leur vitesse limite".

On estime que le marché des systèmes ADAS sera destiné à achever les 7,2 milliards d'euros avant le 2020 (en partant des 1,1 milliards d'aujourd'hui) en impliquant le 70% des voitures en circulation en Europe.

L'objectif, à l'horizon, est connu: la "self driving car", à savoir une voiture qui se conduit soi même. Avant de les voir en circulation, intelligentes et à même "d'apprendre " comme dans les films de James Cameron, il faudra plusieurs années mais le premier pas a été fait.

Dernières nouveautés chez Giuliano

TAG Cloud