Page Type
Pneumatiques: la juste pression pour sécurité et économie

03/03/2016

Pneumatiques: la juste pression pour sécurité et économie


Le pneumatique est l’élément premier pour la sécurité de la voiture, car il représente le seul point de contact entre le véhicule et le sol. Il en résulte que, si la pression des pneus n’est pas juste, le pneu n’arrive pas à exercer sa fonction correctement.

Une étude récente montre que le 40% des automobilistes contrôle la pression de ses pneumatiques moins d’une fois par an. Les causes? Paresse, négligence et sens erroné de l’épargne.

La circulation sur de pneus avec pression différente par celle conseillé peut causer:
  • une détérioration du pneu jusqu’à 20% en plus, par rapport à ce qu’on obtiendrait avec une pression optimale;
  • une augmentation de la distance de freinage;
  • une augmentation de la consommation de carburant (5-6% en plus par chaque “bar” de pression en moins);
  • plus de risque d’ “aquaplanage” en cas de pluie.

Comment se comporter?

Le juste niveau de pression est mentionné sur le livret de la voiture. La pression, mesurée en bar, change typiquement entre 2 et 3 bar. Il est bien de rappeler que les pneus d’hiver (ou thermiques) doivent être gonflés à une pression différente par rapport aux pneus d’été.

Comment contrôler la pression?

La pression des pneus est mesurée par un instrument dénommé manomètre L'opération va effectuée quand les pneus sont froids, car l’échauffement dû au roulement produit une hausse de pression, ce qui va par conséquent fausser le contrôle. Les voitures modernes, équipées de système TPMS, effectuent cette « mesure » de manière autonome, en alertant le conducteur quand la valeur n’est pas optimale. Attention toutefois aux véhicules avec système TPMS indirect, qui estiment la pression par le système ABS, et qui ne fournissent pas de mesure directe mais déduite (potentiellement non correcte).

Avec quelle fréquence il faut effectuer le contrôle?

La pression du pneu doit être contrôlée au moins une fois par mois. Il est conseillé de la contrôler aussi après avoir parcouru de longs voyages.

Comment puis je m’apercevoir si le pneu n’est pas gonflé correctement?

Quand le pneu est dégonflé, la surface de contact avec le sol augmente, en causant, parmi d’autres choses une plus grande consommation aux cotés de la bande de roulement. Si le pneu est trop gonflé, la surface de contact se réduit et la consommation augmente au milieu.
Une consommation anomale du pneu est souvent un symptôme d’une pression de gonflage erronée.

A quoi se relie la variation de pression des pneus?

L’air, par laquelle les pneus sont gonflé, est un gaz et en tant que tel elle se détend si échauffée et se contracte si refroidie. La température est donc un facteur pour la variation de pression des pneus: 0.07-0.14 bar tous les 10 degrés de température. En plus de la détérioration du pneu (causée par de chocs, d’abrasions, etc.) il faut également considérer que le pneu même fait passer un peu d’air (on estime 5-6 centimes de bar par mois) ainsi que les fuites qui peuvent se produire entre jante e pneu. Ceci dit, on peut donc conclure que la correcte pression de gonflage des pneus est un facteur déterminant pour la sécurité et pour l’économie. Pour cette raison Giuliano Industrial a choisi d’équiper (en dotation standard ou en option par rapport au modèle) tous ses démonte-pneus par un système pour le gonflage des pneus.
Confier vos pneus à de professionnels qui utilisent de produits Giuliano, conçus pour votre sécurité et celle de vos pneumatiques.